Étiquette : Printemps

Jeux floraux, XXX

Le jour et l’air semblaient vide d’humanitéJusqu’à ce que carillonne le clocher de Molleville.Avant cet écho distant, seuls trahissaient le silenceDes oiseaux, des chiens, des crapauds et des guêpes ;Il y’a dans ces vallons ensoleillés du...

Jeux floraux, XXIX

Je m’éveille à peine d’un sommeil imparfaitDépourvu de rêve et à l’incomplète régénérationEt, déjà, je doute du bien-fondé de vivre ce jour.La perspective d’une nouvelle errance stupideParmi les artefacts de cette époque éteinteNe m’inspire qu’une...

Jeux floraux, XXV

L’accolade du cèdre de l’HimalayaEn entrant dans le Grand RondEt le soleil qui s’engouffreDans chaque rue de la villeComme sous toutes les peauxNe sont que les prémonitionsDéjà vibrantes, déjà chaudes,De ces tatouages hâlésQue l’été apposeraSur nos...

Jeux floraux, XVI

Encore une fois emportéPar le tourbillon de l’insomnie,Je défie le petit matinEt la lueur bleue qu’il projette. Sa tempérance trancheAvec la vigueur du jourDont les emportementsAnnoncent déjà la saisonOù règne Canis Major ;Elle consent un reposà...

Jeux floraux, XIII

Depuis que ma porte s’est refermée Je n’ai d’autre fenêtre sur le monde Que le simulacre d’ouverture des écrans Et la cour intérieure résolument close Qui me maintient enfermé contre elle. Je réside dans l’ombre. Bien qu’occupant le dernier étage De...

Jeux floraux, X

Le soleil levant mêle sa chaleur aux formes circulaires du drap, teint par nouage, qui filtre ses rayons en une atmosphère orangée sur le mur blanc, vierge, de la chambre. Ensommeillé, assommé de couleurs et de grâce, je me rendors. Peindre un...

Jeux floraux, V

La lumière des nuits du solstice S’est muée en jour, en chaleur. L’après-midi n’a pas une densité estivale Mais les parcs, mais les quais du fleuve, Ouvrent grand leur bras aux passants Encore empêtrés d’hiver et de pluie. Couples et familles...