Étiquette : Toulouse

Jeux floraux, XVIII

En ces soirs terminaux des GémeauxL’obscurité présente un visage émacié ;Affranchie de sa latitude, grésille déjàL’insane démence du Tropique du Cancer.Il n’y a qu’à tendre le bras pour la sentir,Pour fendre la chimie de cet air lourd et chaudEt y...

Jeux floraux, XXXVII

De ses baisers ardentsLe soleil laisse des vestigesÀ ma peau qu’il bénit.Il jaillit sur elle par stigmatesLui imprégnant sa marque estivaleEn y formant d’épaisses cicatrices.Il y’a des morsures dans ses baisers… Sous l’averse de ce feu doréJe...

Jeux floraux, XXXIII

Quel visage auras-tuCité de briques, cité de verre ?Pour quelle saison optera ton jourEntre tes lourds étés et tes doux hivers ?Quelles émotions marqueront ton visage ?À quelle identité te marieras-tu ? Ton ciel rempliPar la couverture...

Jeux floraux, XXIX

Je m’éveille à peine d’un sommeil imparfaitDépourvu de rêve et à l’incomplète régénérationEt, déjà, je doute du bien-fondé de vivre ce jour.La perspective d’une nouvelle errance stupideParmi les artefacts de cette époque éteinteNe m’inspire qu’une...

Jeux floraux, XXVIII

Rien à la fenêtre,Rien dans les rues…Plus encore qu’à l’habitude,Mon ébriété sera donc stérile. Rien à la fenêtre et rien dans les cœurs, non ;Rien dans l’estomac, rien dans la tête,Rien dans les tripes et les gonades,Rien dans tous ces yeux...

Jeux floraux, XXVII

À qui s’adressent-elles doncCes lumières se voulant festivesQui violent les nuits saturnalesQuand toutes les portes se referment ?Pour quoi brillent-elles ? Pour quoi et quiQuand la haute-nuit se déploieEt que le couvre-feu en a finiDe vider les...

Jeux floraux, XXVI

En arrivant par l’Est,Par la rue des Polinaires,On la voit s’élever par-dessusLa cime des micocouliers.De sa brique de sable ocre,La Dalbade s’impose en forteresseDont la tour crénelée et imposanteEsquisse quelque citadelle levantineOù marcheront...